Blog Yonne Développement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 31 août 2016

La chocolaterie de Myrtille

MYRTILE1

Qui peut résister au chocolat ?
Qu'il soit blanc, noir ou au lait, c’est sans conteste l’aliment qui provoque le plus de plaisir !
D'ailleurs, les Français sont tous accros au cacao ! Ils en mangent plus de 7 kg par an !
Ne vous mentez pas !
A la seule présentation de ganaches onctueuses, de pralinés parfumés, ou encore de caramels moelleux, fondants fruités ou nougatines craquantes … ses friandises font déjà craquer les gourmets mais aussi les gourmands.
83% des Français consomment du chocolat au moins 1 fois par semaine

Lire la suite...

mercredi 29 juin 2016

La Trinquelinette, un produit du terroir Icaunais peu sucré

TRINQUELINETTE1

C’est à Trinquelin, au cœur du Morvan, hameau de Saint-Léger-Vauban, à côté de Quarré-les-Tombes que la Trinquelinette est née. Bernard Bérilley, originaire de cette petite bourgade décide de s’installer en 1978 en tant que maraîcher dans son village natal. Il y produit sur deux hectares des légumes qu’il livre à Rungis chaque jour. Mais sa culture ne résiste pas à une vague de froid et aux méfaits du gel de 1982. Et les dégâts causés lui font perdre sa récolte.

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2016

La boulangerie pâtisserie de Mézilles, aiguise les papilles

SONVEAU1

En France, les entreprises de boulangerie-pâtisserie occupent la 1ère place de l’artisanat alimentaire et figurent parmi les commerces de détail de proximité les plus fréquentés. La consommation de pain s’est totalement modifiée depuis la fin de la seconde guerre mondiale. A cette époque, le pain, produit de première nécessité, était consommé à raison de 900 g par jour et par personne. Aujourd’hui, cette consommation est estimée à 130 g par jour et par personne. Le pain n’est plus un produit de nécessité mais un produit de plaisir. Plus de 12 millions de consommateurs fréquentent chaque jour ces commerces. Chaque année, ce sont plus de 6 milliards de baguettes qui sortent des fournils !

Lire la suite...

jeudi 26 mai 2016

Minallia, un métier à plusieurs facettes

MINALLIA1

A l'heure du tout standardisé, la haute joaillerie fait figure d'exception.
Et cela grâce au service d'une fabrication sur mesure de bijoux extrêmement précieux et uniques. Bagues, colliers, alliances et boucles d’oreilles ... autant de parures qui prennent vie dans les mains du bijoutier-joaillier. Une activité tout en finesse combinant le travail des métaux précieux et l'art de monter les pierres et les perles.

Lire la suite...

vendredi 15 janvier 2016

Décapage 89 offre une deuxième vie à vos objets

DÉCAPAGE 89 - 1

En passant du pot à crayon, au portail ou votre remorque, tout se rénove. L’entreprise est spécialisée dans le décapage de tout objet peint ou vernis avec une technique spécifique sans aucun ponçage ou nettoyage mécanique.

Lire la suite...

mercredi 30 décembre 2015

La sellerie de Sautour, pour les collectionneurs avertis

SELLERIE SAUTOURIENNE 1

Dans un monde où tout devient interchangeable, Hervé Blot cultive l’identité et la continuité des véhicules anciens. Plus particulièrement ces voitures populaires qui sont maintenant de véritables objets de collection.

Lire la suite...

vendredi 19 juin 2015

Passion métal : tendre vers la perfection de l’objet

PASSION MÉTAL 1

Dans Passion Métal, c’est la passion qui caractérise ce professionnel. L’histoire d’une passion est souvent révélatrice d’un savoir-faire et d’un don reconnus.

Lire la suite...

lundi 18 juillet 2011

Le GEIQ Bâtiment et Travaux Publics de Bourgogne fait des émules en…Guyane

geiq2 Initiative exotique pour le Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification dans les métiers du bâtiment et des travaux publics (GEIQ) de Bourgogne ! Fin juin, une délégation régionale s’est rendue dans l’un des départements et territoires d’Outre Mer les plus méridionaux afin d’y prêcher la bonne parole et faire part de son savoir-faire : la Guyane. Sous la houlette de Daniel Cartereau, directeur du GEIQ Bourgogne, l’association gérée par les chefs d’entreprise destinée à favoriser l’insertion et la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés dans la vie active a brillamment rempli sa mission à Cayenne. L’objectif était simple : concrétiser la création d’une structure similaire en terre guyanaise après deux longues années de patientes réflexions.

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2011

La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté encourage les vertus de l’artisanat

banquepop2 Etablissement de proximité, ouvert aux initiatives des entrepreneurs qu’ils soient artisans, commerçants ou industriels, la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté soutient depuis fort longtemps le talent des professionnels à travers ses différentes actions quotidiennes. Chaque année, elle accompagne près de 60 000 créateurs et repreneurs d’entreprise au plan national. L’an dernier, c’est un créateur sur trois qui a bénéficié de son soutien pour donner naissance à un projet professionnel. Première banque régionale à accorder des PCE (Prêts entreprises) avec près de 30 % de part de marché, la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté ne pouvait manquer de célébrer comme il se doit, et avec la manière, le trentième rendez-vous des Prix Stars et Métiers, une manifestation interrégionale où elle a attribué des récompenses distinctives aux plus beaux projets artisanaux de l’année écoulée.

Lire la suite...

Créadécors : l’art du trompe l’œil à son paroxysme…

créadécors1 Dès que le regard se pose sur l’œuvre, on y voit un ciel bleu azuréen parsemé de rares nuages à la fluidité évanescente. Au premier plan, des dunes de sable s’érigent majestueuses vers ce ciel pur et lumineux comme au plus beau jour de l’existence. Un bougainvillée et quelques branches de palmier identifient les origines de la contrée. Le désert. Dans sa parfaite immensité. Oui, mais avec des perspectives consacrées à sa version oasis. L’onirisme et l’envie de s’évader. Une ouverture en forme de voûte ramène le regard du spectateur à davantage de réalisme. Il s’agit d’une fresque murale de très belle facture. Un « trompe l’œil » dont l’auteur n’est autre qu’une jeune femme, âgée de 23 ans à peine, Pauline Douady, diplômée de l’école de peinture décorative Mur Dec de Nantes. Un parcours des plus flatteurs

Lire la suite...

jeudi 7 avril 2011

Fabien Pairon brigue un titre de meilleur ouvrier de France

pairon1« On ne devient pas un M.O.F. (Meilleur ouvrier de France). Mais, lorsque l'on réussit ce difficile examen de passage, on rejoint avec fierté cette grande famille corporatiste en étant l'un des meilleurs ouvriers de France ! ». Subtile nuance que désire apporter le jeune chef d'entreprise de Fontaine la Gaillarde. A 37 ans, Fabien Pairon poursuit un rêve, débuté il y a déjà trois ans. Rien ne l'obligeait en vérité à emprunter ce chemin long et sinueux qui lui a pourtant tiré des yeux quelques larmes au goût amer. Ce papa de deux jeunes filles est un garçon lucide. Le sens du sacrifice familial lui fait mal. On le sent au timbre de sa voix qui s'enroue. Son regard porte loin en fixant l'horizon. Prétendre arborer un jour le plastron tricolore au col de sa veste blanche se mérite. L'essentiel se résume en une seule motivation : du travail, du travail et toujours du travail... Disputer la finale d'un concours national comme celui du Meilleur ouvrier de France est avant tout un vrai sacerdoce pour le postulant. Des centaines d'heures dépensées sans compter sont nécessaires pour atteindre l'objectif suprême. Toucher le Graal ! Pédagogie et entreprise

Lire la suite...