cc_senonais_1.JPG
2012 va coïncider avec une date anniversaire importante pour la Communauté de communes du Sénonais. La cinquantième année d’existence de cet organisme institutionnel devrait être amplement commémorée par ses ardents défenseurs d’ici quelques mois. A commencer par son président, Gilles Pirman, qui impulse depuis plusieurs saisons ses grands axes de développement stratégique autour d’une équipe consensuelle. Né en juillet 1962, le District du Sénonais, devenu quarante ans plus tard communauté de communes, présente un bilan fort séduisant à l’échelon économique. La zone des Vauguillettes, par exemple, au sud-est de Sens occupe une place prépondérante dans la réussite de cette aventure qui a eu pour but de transcender milieux d’affaires et aménagement du territoire vers le même schéma directeur : la progression sociale de ce bassin. Aujourd’hui, cette zone industrielle accueille 104 entreprises de toutes catégories industrielles, et porte les espérances de près de deux mille emplois pérennes. Si l’on ajoute à cela l’ensemble des zones d’activité où s’est investie cette collectivité, on conforte ce résultat déjà fort élogieux : 288 hectares aménagés au service des entreprises, 179 sociétés implantées et in fine un total de 3 757 emplois sur zone. Celles et ceux qui émettraient encore des doutes sur la pertinence et le rôle d’une telle institution en seront pour leurs frais : la Communauté de communes du Sénonais joue un rôle prépondérant à l’essor économique dans le nord de l’Yonne.