Il partit de rien, parce que l’entrepreneur reprend en 1991, une activité en dépôt de bilan avec 5 salariés. Un redressement forcément difficile qui fait suite à la crise industrielle.

En 1970, il existait encore 25 marques de compresseurs en France ; en 1980, plus que 2 dont celle de Guernet, très fragile.

Il partit aussi de tout, parce que le chef d’entreprise le dit lui-même, la marque était reconnue puisque Guernet Compresseurs fait partie des grands noms du domaine de l'air comprimé depuis plus de 100 ans. A son apogée après la première guerre mondiale.

Le petit-fils du fondateur a surmonté un certain nombre de défis jusqu'à ce qu'il trouve à nouveau le chemin de la réussite.

3 générations de père en fils

GUERNET 2

La société Guernet a été créée en 1911 par Jean Guernet, l'activité était alors centrée autour de la vente de matériel destiné à l'automobile. L’invention d’un chargeur de batteries compact, aura permis un développement rapide de la société pour employer jusqu’à 100 salariés.

C’est en 1945, après la guerre, que les compresseurs prennent le pas sur la fabrication des chargeurs de batteries. La gamme s'étoffe avec les premiers compresseurs à entraînement par courroies.

Michel Guernet reprend l'entreprise en 1954, la société familiale est alors en pleine transition. Il faut arrêter le chargeur de batterie supplanté par l'arrivée des chargeurs statiques. Et jusqu'en 1982, Guernet usine, était leader sur l’activité des compresseurs.

Au cours de son histoire, la société a déménagé de Paris à Nanterre et s’est relocalisée à Villeneuve-sur-Yonne en 1954. Puis enfin à Joigny en 2007 où se conçoivent et se fabriquent désormais chaque année 4 000 compresseurs dont 1 000 mobiles.

Un redémarrage pour atteindre aujourd’hui 150 salariés et 23M€ de chiffre d’affaires

GUERNET 3

Au début des années 90, l’actuel PDG Hervé Guernet reprend la société et décide de recentrer l'activité autour de plusieurs spécialisations, le marché des compresseurs autonomes mais aussi la fabrication de compresseurs sur mesure ou spéciaux pour sortir des normes et aussi trouver une niche pour relancer l’activité.

L’entrepreneur souhaite rester un spécialiste, mais oriente une démarche sur la mobilité des services et propose aujourd'hui une des gammes les plus larges notamment dans le monde du compresseur thermique embarqué.

Les activités officient sur 3 sites. Villeneuve-sur-Yonne, Blois et à Joigny sur 2 bâtiments d’une surface totale de 10 000 m2 pour répondre aux commandes des manufacturiers, des plus grands noms européens et mondiaux de l’automobile - du poids lourd - du bâtiment - de l’industrie - des travaux publics et de l’agricole.

Il y a 20 ans, il fallait être visionnaire. L’orientation stratégique du nouveau PDG n’était pas aisée pour vanter un modèle économique qui prend seulement son essor aujourd’hui. La démarche marketing n’étant plus de faire venir le client mais d’aller vers lui. Cela montre la personnalité d’Hervé Guernet, opiniâtre, persévérant, aussi optimiste parce que dans la difficulté il y a des solutions lâche t-il.

Le PDG a donc créé le marché et anticipe encore les 10 années à venir.

La reconnaissance des systèmes embarqués est l’innovation de l’industriel.

Le Power Motor System a été élu Trophée d'argent de la catégorie Service – Aires de service – Réseaux d’après-vente, aux Grands prix de l'innovation du salon Équip'auto 2015, le 13 octobre dernier.

GUERNET 4

Ce système mobile est un compresseur directement entraîné par le moteur du véhicule. L’ensemble du système étant entièrement dissimulé dans et sous le véhicule, il offre l’accès à une énergie pneumatique constante dans un espace restreint.

Les techniciens peuvent aussi embarquer un démonte-pneu et une équilibreuse poids lourds, en plus des autres outillages nécessaires à une intervention sur flottes.

Parallèlement au travail du bureau d’étude, il fallut plus de 10 années de perspicacité commerciale pour que les constructeurs automobiles comme Volkswagen, Mercedes, Ivéco et Renault, soit 90% du marché français des véhicules utilitaires, autorisent le montage de ce procédé sur leurs moteurs.

Cette innovation est désormais une « option constructeur ». Un avantage considérable pour Guernet Compresseurs et son brevet.

GUERNET 5

Anticiper aussi le respect de la clause de l’environnement

Comme le compresseur est entrainé par la force motrice de la camionnette, le moteur du véhicule doit être obligatoirement en marche. Se pose alors la question écologique.

Mais l’argument environnemental est simple : exit ainsi l’installation d’un moteur thermique dans la cabine arrière, le transport et la manipulation de bidons de carburants. Donc moins de consommation de carburant et émissions de gaz, moins de nuisances sonores aussi.

En 2016, le Power Motor System s’adaptera aux véhicules soumis à la norme Euro 6, le nouveau système de dépollution.

Hervé Guernet est animé par l’envie de progresser et lorsqu’il s’agit de lui extorquer un dernier chiffre clé, il exprime sans hésiter avec fierté les 14 embauches en 2014 et autant pour 2015.

www.guernet.com