MINALLIA5

Créer des bijoux est le métier de cette jeune entreprise Migennoise, mais créer en ligne est la particularité de cette start-up.
Cette société basée précisément à Chichery, surf sur un changement radical de business model : la vente en ligne de bijoux sur mesure.

Créée en novembre dernier, elle profite de la croissance du e-commerce dédié à la mode et à la beauté et se positionne en boutique en ligne de bijoux personnalisés haut-de-gamme pour femmes et aussi bien pour hommes.

Les indicateurs du e-commerce sont au vert

Le commerce en ligne français se porte bien.
En 2014, le secteur progressait de 11,5% alors que le commerce traditionnel gagnait lui seulement 1,1%. Cette progression a d'ailleurs permis de compenser la baisse du panier moyen, qui se poursuit (-4,4% à 76 euros).

Et en 2015, la croissance a été plus forte encore (14,3%), battant même la prévision initiale (+10%).
Les ventes sur Internet ont ainsi représenté un chiffre d'affaires de 64,9 milliards d'euros.
Pour 2016, le secteur table à présent sur un CA supérieur à 70 milliards d'euros (+10%). La fréquence d'achat a, elle aussi, augmenté en 2015 pour atteindre en moyenne 23 par an. Sur l'ensemble de l'année, les acheteurs ont donc dépensé 1780 euros, contre 1640 l’année précédente. Et le secteur de la bijouterie est actuellement porteur et peut aussi espérer une forte hausse des ventes en ligne.

MINALLIA4

Une boutique en ligne pensée sur mesure

Le choix d’un site de vente n’exclut pas la part purement artisanale.
En France, les obligations concernant les métaux précieux sont strictes. Ainsi, chaque artisan bijoutier a pour obligation de poinçonner les bijoux qu'il fabrique. Cela garantit une fabrication française et artisanale. Ainsi, le commerce électronique permet de dégager du temps et de se concentrer plus sur la réalisation du bijou que sur un temps de présence en boutique avec pas de porte. Mais pour vendre à distance, il faut un outil technique performant qui permette l’exercice. Un partenariat avec un développeur internet est indispensable, autant sur le plan du marketing que sur la réflexion commerciale. C’est la vitrine et le support de communication indéfectible de ce concept.

MINALLIA3

Le passage du dessin à plat à un objet en volume

Sur le segment de la joaillerie haut de gamme le choix est large.
Le principe de Minallia est de vous proposer des bijoux personnalisables, avec la possibilité de choisir parmi 5 métaux, 5 perles et 22 pierres fines et précieuses. Il faut assimiler plusieurs compétences : comprendre le rapport des clients au bijou, savoir dessiner et être créatif, utiliser l’informatique et les logiciels 3D, enfin parfaire la réalisation.

Cela commence par la réalisation d'une maquette graphique, puis la réalisation 3D en cire grâce à une imprimante qui génère la base de l'objet créé.
Cela s'apparente au principe du patron dans la couture qui est envoyé dans un premier temps chez le client pour validation, voire modification. Enfin la fabrication en atelier : fonte des métaux, façonnage de la matière première et polissage, perçage, fraisage et l’ultime étape du sertissage pour déterminer l'emplacement des pierres.

MINALLIA2

Derrière le masque d’internet, une professionnelle

Minallia est gérée par Charlène Fleury, une jeune joaillière de 24 ans. Après 4 années d’apprentissage en Suisse à Morteau, son CAP Brevet des Métiers d’Art en poche, elle approfondie ses compétences sur une mention complémentaire en sertissage à Nantes pendant 2 ans pour pouvoir créer ses bijoux de A à Z.
Enfin, elle a travaillé dans un petit atelier de fabrication de bijoux haut de gamme et sur mesure. Son projet n’avait de sens qu’en revenant aux sources et lui permettre d’être entourée.

Elle s’est formée en gestion en entreprise avant de s'établir à son compte.
Mais la jeunesse n’exclut pas la réflexion ni le travail en équipe et elle s’est associée avec son beau-père, entrepreneur expérimenté qui la conseille.
Aussi, l’œil averti de sa mère, comptable, vient assurer une gestion financière irréprochable. Après le développement de son activité, l’objectif du site sera d’être traduit en anglais.

Internet n’a pas de frontières, la proximité numérique générée par l'internet ouvre un éventail d'opportunités considérables.
Les distances sont devenues relatives et le monde est aujourd'hui à portée de main. Un moyen efficace pour cette créatrice d’entreprise d’offrir à ces clients cosmopolites, de créer leurs propres bijoux, selon leurs goûts et leurs budgets.

http://www.minallia.com