Ainsi, elle a créé des solutions en kit pratique, économique et écologique pour remplacer les cotons, lingettes et essuie-tout. Des produits destinés pour le bien-être et la beauté des femmes, aux bébés et aux enfants, aussi pour le ménage écologiques.

A l’exemple des premiers kits réalisés lors du lancement de son blog, « Eco Belle » pour remplacer le coton jetable pour démaquillant, « Eco Chou » qui supplante les cotons et lingettes pour bébé et « Eco Net », qui se substitue à l’essuie tout.

Une rencontre éco-logique

La commercialisation de ces kits n’est pas apparue comme une évidence, elle est liée aussi à une rencontre. C’est en essayant modestement d’en faire la promotion lors d’un salon, qu’Emmanuelle croise Ludovic Quignard, le responsable du magasin de produits bio « la Vie Claire » à Auxerre. Une concordance de leurs visions et ce fut le début d’une histoire professionnelle.

Ensemble, ils créent en 2011 « les Tendances d’Emma », une vitrine « 2.0 » sur internet pour une génération qui plaide pour un changement de consommation. Une cible féminine de 25 à 35 ans majoritairement. Des blogueuses aussi, qui ne viennent pas par hasard, qui échangent, partagent les idées ou encore des coups de cœur sur les produits du site. Des utilisatrices qui deviennent les sources d’inspiration des futurs produits.

Les rôles distribués, Ludovic structurera le projet et le développera, Emma en sera l’ambassadrice. Ils furent tous deux rejoint par Silvana Quignard en 2012 qui en deviendra la gérante.

photo_emma.JPG

Des débuts au sein du garage des époux Quignard pour prendre de l’ampleur … même, prendre trop de place au sein du pavillon Auxerrois. Pour enfin déménager les bureaux, le stockage et la logistique en septembre dernier, rue de Madrid en zone industrielle à Monéteau.

Un développement assurant l’emploi chaque année d’un nouveau collaborateur. Aujourd’hui l’entreprise compte 5 salariés. Le prochain recrutement sera destiné à un poste marketing qui s’exercera sur la promotion et la stratégie des ventes.

Une intention affichée de consommer mieux

Le développement durable est un modèle de fonctionnement relativement nouveau qui a pour objectif de réconcilier la production et les efforts de préservation qui prennent en compte l’environnement.

kit-eco-belle-bois-bambou-couleur2_-_copie.jpg

Une attitude qui consiste globalement à faire attention aux conséquences de son action, de sa consommation et de son style de vie sur les autres et l’environnement.

En effet, le développement durable privilégie les solutions économes en ressources et préfère ce qui dure et qui est de qualité au jetable qui se rachète tout le temps et engendre du gaspillage de ressources.

Plusieurs enquêtes concordent pour souligner que pour les Français le respect de soi et de l’environnement sont au centre d’une attirance croissante pour le bio, le naturel, le développement durable, le commerce équitable, … notions parfois mélangées quoique distinctes. La notion de consommation durable progresse dans les esprits. Dans les actes d’achats elle se traduits par des attentes croissantes et multiformes des consommateurs.

filet-eco-belle-trousse-complet.jpg

L’éthique comme valeur essentielle du développement durable

Au fil des années, Les Français ont adopté de bons réflexes. • Plus de 6 Français sur 10 pensent et commencent à agir « développement durable » • 64,8 % déclarent privilégier les marques qui ont une véritable éthique • 31% déclarent choisir des produits respectueux de l’environnement Une croissance annuelle de ce marché de l’ordre de 14,7% qui laisse entrevoir un développement durable pour la jeune entreprise.

Les Tendances d’Emma compte percer tout d’abord le marché francophone mais vise à court terme les voisins Allemands et Autrichiens, des pays qui se placent dans cette démarche.

A ces seuls exemples, l'Allemagne recycle 68% de ses déchets municipaux, quand nous nous contentons de 32%; la part de l’énergie renouvelable représente aujourd’hui 30 % de la consommation totale d’énergie en Autriche, avec en tête le bois et l’hydraulique. Avec une agriculture biologique qui atteint 11% contre 2% en France.

Du changement pour de l’autrement

Les Tendances d’Emma intègre dans son catalogue une nouveauté par semestre pour les 40 000 visiteurs du site chaque mois. A savoir que la typologie de leur clientèle est à 60% de particuliers et 40% de revendeurs, des grossistes et distributeurs comme les pharmacies, parapharmacies, salons d’esthétique et magasins bio.

kit-eco-net-bambou-couleur-complet.jpg

Ainsi, 40 commandes sont conditionnées et partent chaque jour de Monéteau (70 en pic comme pour la période de Noël).

Alors que 84% de Français considèrent que le développement durable est associé à la préservation des générations futures et de l’avenir, la citation de Saint-Exupéry préférée des associés « On n’hérite pas de la terre de nos ancêtres, on l’emprunte à nos enfants » concorde parfaitement à cette tendance.

L’environnement ne se résume pas à la nature qui nous a précédé. Il est également temps d’apprendre à vivre ensemble, consommer autrement, apprendre à durer pour transmettre l’héritage que nous avons eu. La devise de cette entreprise Icaunaise mérite que l’on s’y attarde durablement.

http://www.tendances-emma.fr