En 2004, le domaine Moutard à Buxeuil, décide d’étendre son savoir-faire à la conception des vins effervescents en Bourgogne et se rapproche du Tonnerrois et du Chablisien pour développer ses activités. Cette maison y achète 30 hectares sur les terres Icaunaises de Molosmes et Chablis.

vignes.jpg

Le vigneron Champenois destine alors en parti ces nouvelles parcelles à la production de vins effervescents selon la méthode traditionnelle. Sur l’ensemble de leur production local, 25% est consacrée en crémant, soit 180 000 bouteilles en 2015 sur une gamme de 6 produits.

Un crémant issu du cépage Chablisien

La maison Auboise produit du Champagne, du Marc de champagne ainsi que du Ratafia de champagne. Et pour se diversifier, elle élabore une gamme de six cuvées de Crémants de Bourgogne et de nombreuses appellations comme Chablis Premier Cru, Tonnerre Vaumorillon ou encore Irancy.

Ces vignerons-laboureurs comme ils aiment à le souligner, fonctionnent dans une stratégie à long terme. Et pour dire, cette famille transmet son héritage de génération en génération depuis 1612. Des valeurs traditionnelles bien ancrées puisque l’actuel propriétaire du domaine, François Moutard, gère l’entreprise familiale avec ses 2 sœurs, ses 2 fils et ses 5 neveux.

Chablis, terre du chardonnay propice au Champagne

Chablis produit 38 millions de bouteilles et 71 % de cette production est exportée.

Avec 80 % de l'emploi salarié agricole et un tiers du chiffre d'affaires agricole, la viticulture est un moteur de l'économie et du tourisme Icaunais.

La vente sur internet augmente considérablement, grâce à l'export.

Estimé à 730 millions d'euros en 2013 contre 534 millions d'euros en 2012, la marché a dépassé le milliard d'euros en 2015 et devrait attendre 1,5 milliard d'euros en 2016 en France, soit 10% des achats de vin effectués via Internet.

Au niveau mondial, la vente de vin en ligne devrait dépasser en 2016 la barre des 6 milliards d'euros, tirée par la Chine où l'on trouve la plus forte proportion d'acheteurs de vin en ligne. Ces derniers représenteraient en effet plus de 30% des consommateurs achetant leur vin sur Internet.

Et la maison Auboise le sait bien puisque son égérie en Chine, l’actrice star chinoise Carina Lau est l’ambassadrice de la marque Moutard. Ce partenariat représente une jolie notoriété qui aura une résonance en Asie, dans l’Aube comme dans l’Yonne.

Carina_Lau.jpg

Le marché à bulle se porte bien

Cette boisson a acquis une forte notoriété internationale en devenant un synonyme de luxe. Le Champagne bénéficie d'un prestige reconnu dans le monde entier, grâce à la protection et à la défense très actives de l'appellation.

Le marché est représenté par 300 maisons de Champagne qui produisent 309 millions de bouteilles pour un chiffre d’affaire de 4,7 milliards d’euros dont 2,6 à l’export. Sans compter le stock de 1 428 millions de bouteilles. La vente en France reste toutefois la plus importante. Elle représente 52 % du marché du Champagne.

L’origine « made in France » attire en effet l’appétence de la Chine mais aussi des États-Unis, du Japon et de l’Australie pour le Champagne. Ces pays sont prêts à faire l’impasse sur le prix pour consommer un produit reflétant l’image et les valeurs du savoir-vivre à la française.

La superficie en production s'établit à 33 762 hectares, dont deux tiers dans la Marne, plus de 23 % dans l'Aube et la Haute-Marne, et 10 % dans l'Aisne et la Seine-et-Marne. L'Aube est le deuxième département producteur, désormais aidé par le chardonnay Icaunais.

La crise favorise la consommation du crémant.

Depuis quelques années, Les consommateurs se tournent vers le crémant pour des raisons économiques. Une bonne bouteille de crémant coûte en moyenne 10 euros contre 25 euros pour un bon champagne.

KKS_2028.jpg

En cinq ans, les ventes sont passées de 55 millions à près de 75 millions. La production globale de crémant de Bourgogne a presque triplé en moins de 10 ans.

Le prix ne suffit pas à expliquer cet engouement pour les crémants. Les vignerons ont fait de grands efforts sur la qualité des vins au point que certains crémants rivalisent avec des champagnes.

Valoriser les vins effervescents dans le terroir de Bourgogne

Pour découvrir cette diversité de saveurs, le Domaine Moutard organisera le 9 décembre un apéritif dinatoire avec les professionnels des vins et de la gastronomie autour du thème « L'exotisme du terroir ».

Chaque cuvée sera associée à des produits du terroir local et à des notes de parfum inspirées de l’Asie.

Dans une ambiance lounge et décontractée Sébastien Métoyer, artiste chocolatier à Saint-Martin-Sur-Ouanne dans l’Yonne présentera ses déclinaisons de cuvées et une forme résolument moderne d’apprécier le crémant.

http://www.famille-moutard.com